Notre site est en cours de réalisation.

Être est créativité !

L’addiction est un élément de créativité.

Créativité pour les addictogènes ! (addictogènes : les générateurs d’addictions)

Créativité pour les addictologues ! (addictologues : les soigneurs des addicts)

L’addiction est créativité, y compris dans ses forces les plus morbides. Le soignant, est d’abord dans la situation de témoin. Le soignant témoin est dans l’obligation d’être conscient de ses réactions. Conscience de cette planète étrange qui lui fait face. Planète étincelante, en voie d’annihilation. Qui est à même de changer la trajectoire d’une planète ? Toute énergie d’opposition et de freinage alimentent l’addiction. La place du soignant est à envisager sous l’angle des forces d’attractions qui mettent en œuvre les orbites des planètes (e = Mc2).

Être est créativité !

Ce concept est évidemment en opposition avec celui de « L’être et le néant »

Aucune place pour le vide ou le néant dans le cosmos. Les molécules occupent un immense espace. La nature de la nature est espace. L’ère du marketing, le XXème siècle, a essayé de remplir l’espace de consommations, d’objets, d’occupations et d’addictions.

(Nous argumenterons constamment sur l’importance d’un regard critique sur des courants intellectuels qui ont alimenté le XXème siècle).

Le corps, parfois n’a pas de tête !

Je décide de ne pas fumer, pourtant, quelques cellules quelque part, vont se débrouiller à ce que je fume. Une cigarette en fera venir une autre, dix autres, milles autres. Ma tête, ma raison, mon raisonnement, sont dépassés.

Je décide de ne pas boire ou de boire moins. Le premier verre emmène ma tête ailleurs. Mon corps boit. Ma tête est absente. Celle qui sait que demain sera compliqué. Celle qui aurait aimé rentrer tranquillement à la maison.

L’addiction fait partie de notre construction, pour sortir de l’addiction il faut agir sur cette construction. La construction est à la fois physique et psychique et comportementale.

L’addiction est créative. L’addiction se trouve dans le prolongement de la plus intense des créativités : la naissance. La naissance est un terrible sevrage, passage.

La nature est créative.

Ce sujet est un préliminaire à vos méditations, nous pourrons l’étoffer chaque jour.