Mois sobre et moi sobre !

Moi sans alcool

Moi sans fumées

Moi sans produit

Moi sans addiction

11 janvier 2024
L’épigénétique dans l’addiction à la nicotine
Il n’y pas de nicotine naturelle dans le corps. Les récepteurs de l’acétylcholine sont naturellement récepteurs de l’acétylcholine. Au contact de la nicotine ils deviennent récepteurs nicotiniques (de l’acétylcholine). La nicotine prend la place de l’acétylcholine. Cette adaptation est épigénétique.
11 janvier 2024
L’addiction à la nicotine : Réversible !
Arrêter de fumer, revient à inverser le cours d’une mécanique biologique profonde. La nicotine est d’abord un poison. Un poison masqué ! Sa ressemblance avec l’acétylcholine retourne la biologie. La nicotine devient indispensable. Le tabac et la fumée du tabac apparaissent comme bon et nécessaire. La production d’acétylcholine se met en grève. L’addiction est là. Cette organisation est réversible.
9 novembre 2023
Le tabac, modèle de l’épigénétique dans les addictions
Le tabac a des effets psychiques modestes, des inconvénients majeurs. Pour la plupart des fumeurs il est difficile de cesser de fumer. Ces contradictions ont des explications. Le tabac possède plusieurs facettes addictives. Ces facettes sont réunies par un élément chimique aux effets subtils et puissants : LA NICOTINE !
22 octobre 2023
Déroulez les gènes !
Les gènes contiennent des mémoires, les mémoires de toute la nature et les nôtres. Les gènes, à cet instant, sont entre vos doigts, dans vos perceptions, derrière vos pensées, derrière vos désirs. Les gènes contiennent l’expérience passée et les ingrédients de l’expérience futur. Les gènes sont les architectes du présent. Déroulez les gènes, consciemment, c’est rencontrer la conscience pleine.